Accueil > Archives > TS archives > TS - Enseignement obligatoire 2002 > Procréation > TS-Ch2- Régulation de la fonction de reproduction chez l’homme

TS-Ch2- Régulation de la fonction de reproduction chez l’homme

samedi 6 mars 2010

 

Prérequis : Fonctionnement d’un système de régulation -Régulation de la glycémie
Système réglant / système réglé -Paramètre réglé -Capteurs -Centre intégrateur -Messagers -Effecteurs
Etablir le schéma de la régulation de la glycémie.

Quels sont les rôles des testicules ?
Comment ce fonctionnement est-il contrôlé ?

I -L’ activité testiculaire

Observation de coupe de testicule (schéma)

 tubes séminifères : production de spermatozoïdes

 cellules interstitielles : production d’hormone, la testostérone

Comment s’effectue la production de gamètes mâles ?

1 - Production continue et abondante de spermatozoïdes

Les spermatozoïdes sont produits de manière continue dans les tubes séminifères, environ 100 millions par jour de la puberté jusqu’à la mort.
Un spermatozoïde est une cellule spécialisée dans le transport de l’information génétique jusqu’au gamète femelle.

Schéma : Le spermatozoïde : transfert de l’information génétique mâle

 

 

 

Il faut environ 74 jours pour produire un spermatozoïde.
Dans la paroi des tubes séminifères, des cellules germinales souches (2n) évoluent progressivement, en subissant la méiose, en spermatozoïdes (n) : c’est la spermatogenèse.
Les cellules de Sertoli interviennent dans la spermatogenèse.

Schéma illustrant la spermatogenèse

 

 

 

 

2 - Production contrôlée de testostérone

Activité 3 p 296-297 + poly
Les cellules interstitielles : cellules de Leydig situées entre les tubes séminifères produisent et sécrètent dans le sang l’hormone mâle : la testostérone. Elle est indispensable à la spermatogénèse.
L’homéostat de la testostéronémie est indispensable à la fonctionnalité de l’appareil sexuel mâle.

Comment le taux de testostérone est-il maintenu constant ?

II - Contrôle du taux de testostérone par le Complexe-Hypotalamo-Hypophysaire (CHH)

doc p 297-299

1 - L’hypophyse commande le testicule

L’hypophyse sécrète deux hormones qui stimulent le fonctionnement des testicules : ce sont des gonadostimulines FSH et LH.

 LH stimule les cellules de Leydig (interstitielles).
Ces cellules possèdent des récepteurs membranaires spécifiques à LH. Cette stimulation active la production de testostérone.

 FSH stimule les cellules de Sertoli.
Elle agit donc indirectement en activant la spermatogénèse.
La sécrétion pulsatile des gonadostimulines déclenche la sécrétion pulsatile de testostérone, dont le taux plasmatique reste constant. doc p 299 et 297

2 - L’hypophyse est sous le contrôle de l’hypothalamus

doc p 300-301

La sécrétion des gonadostimulines hypophysaires est induite par la sécrétion pulsatile de GnRH.
GnRH est une neurohormone hypothalamique (Gonadotropine Releasing Hormone).
GnRH est produite par des neurones de l’hypothalamus. Elle est déversée dans le sang de la tige hypophysaire.
Les pulses de GnRH déclenchent les pulses de FSH et LH.
La GnRH est sécrétée sous l’influence de stimulus d’origine interne ou externe au niveau du cerveau.

Schéma : Le complexe Hypothalamo-Hypophysaire (CHH) exerce un contrôle sur la testostéronémie.

 

 

 

 

 

 

Comment le CHH détecte-t-il la concentration en testostérone ?

3 - Détection de la testostéronémie et rétroaction

doc A p 302

La testostéronémie est détectée en permanence par la CHH (récepteurs hypothalamiques).
La testostérone exerce sur ce complexe un effet modérateur : rétroaction négative.
Une augmentation de la concentration de testostérone engendre une baisse de concentration d’hormones GnRH, FSH et LH (et inversement).

Bilan - Un système de régulation

Compléter un schéma fonctionnel de la régulation de testostéronémie.

Réaliser un schéma cybernétique de la testostéronémie
 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)