Accueil > Archives > Terre > Réchauffement climatique

Réchauffement climatique

vendredi 4 décembre 2009

Du 7 au 18 décembre 2009 se déroule à Copenhague au Danemark une conférence des nations unies sur le changement climatique.

A quelles conséquences pouvons-nous nous attendre, et que pouvons-nous faire ? (cliquer sur ce lien)

Voir aussi pour un avis différent, la conférence de Vincent Courtillot.

Source : ministère danois du Climat et de l’Energie

Prévoir les conséquences du réchauffement climatique est l’une des tâches les plus ardues auxquelles sont confrontés les chercheurs du monde entier travaillant sur le climat. Tout d’abord, parce que les processus naturels à l’origine des précipitations, des orages, des augmentations du niveau de la mer et d’autres effets attendus du réchauffement climatique dépendent de très nombreux facteurs. Ensuite, parce qu’il est difficile de prévoir la quantité de gaz à effet de serre qui sera émise au cours des prochaines décennies, cette quantité dépendant en grande mesure de décisions politiques et d’avancées technologiques.

La Terre vue de l’espace

De nombreux effets du réchauffement climatique ont été bien documentés, et les phénomènes observés dans la réalité concordent très majoritairement avec les prévisions qui avaient été faites. C’est l’étendue précise de ces phénomènes qui est difficile à prévoir. Voici quelques-uns des effets auxquels nous pouvons nous attendre :

Augmentation des sécheresses et des inondations :

Lorsque la température de la Terre augmente, la quantité d’eau qui s’évapore de la mer et des terres émergées augmente elle aussi. Cela peut entraîner des sécheresses dans les régions du monde où l’accroissement de l’évaporation n’est pas compensé par un accroissement des précipitations. Cet excès de vapeur d’eau présente dans l’atmosphère doit retomber sur terre sous forme de précipitations supplémentaires, ce qui peut entraîner des inondations dans d’autres régions du monde.

Réduction de la glace et des neiges :

A l’heure actuelle, les glaciers du monde entier reculent à un rythme accéléré. La tendance montre une fonte plus rapide des glaces que celle estimée dans le plus récent rapport du GIEC. Dans les régions alimentées par l’eau de fonte provenant des massifs montagneux, cette réduction peut provoquer des sécheresses et entraîner un manque d’eau potable. Selon le GIEC, près d’un sixième de la population mondiale vit dans des régions qui seront touchées par ce phénomène.

Renforcement des phénomènes météorologiques extrêmes :

L’augmentation des températures entraînera très probablement une hausse des vagues de chaleur et des épisodes de précipitations violentes ainsi qu’une augmentation possible du nombre et/ou de l’intensité des tempêtes.

Élévation du niveau de la mer :

L’élévation du niveau de la mer est due à deux facteurs : la fonte des neiges et glaciers d’une part, et la dilatation thermique de l’eau de mer d’autre part. La dilatation thermique s’opère lentement mais une simple augmentation de la température de 2°C suffirait à terme à entraîner une élévation de près d’un mètre du niveau de la mer.

Pour se faire une idée de l’étendue des conséquences, les chercheurs travaillent généralement sur des scénarios montrant diverses évolutions possibles.





 

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)