Accueil > TS > Devoir Pyrénées, Alpes éléments de correction

Devoir Pyrénées, Alpes éléments de correction

jeudi 3 octobre 2019, par geofan

Pour les barèmes voir Barème et éléments de correction pour les devoirs type bac

Exercice 1 - il y a un gros travail de photo-interprétation, je privilégie tout ce qui part du réel, ici le paysage de montagne. Mise en évidence d’un chevauchement correspondant à une nappe de charriage de l’ensemble "pélites, calcaires blancs et schistes" du primaire sur les terrains calcaires du crétacé (secondaire). Le détail présente un pli couché dans les schistes dévoniens ce qui permet de préciser les contraintes compressives. Le terme schiste, indique également une roche feuilletée ayant subi un métamorphisme de compression.

Je privilégie les réponses avec schémas fonctionnels d’interprétation des photos seules capables de bien rendre compte de la géodynamique à l’origine de la formation de ce paysage montagneux.

Exercice 2-

Le document 1 est une carte qui va permettre de réaliser une coupe Est-Ouest au niveau du massif de Dora Maira qui mettra en évidence la subduction continentale du bloc Européen (France) à l’Ouest sous le bloc Africain (fossé du Pô, Appenins) à l’Est avec une importante racine crustale (jusqu’à 60 km) sous le bloc Européen.

Les docs 2 et 3 sont à étudier de concert, le doc 2 est une lame mince d’éclogite (présence de grenat) qui témoigne d’un métamorphisme de subduction (Hp/bt), la coésite s’est formée au sein du grenat qu’elle a fait éclater à posteriori, dans des conditions de pression intense.

Le doc 3 est un diagramme pression- température de mesures effectuées en laboratoire grâce à des "enclumes de diamant" qui permettent d’exercer une pression importante sur les échantillons de minéraux. Dans les minéraux testés, on envoie un rayon laser qui permet de régler la température. Le problème est que le schéma est à l’envers, il faut donc le redresser pour avoir les pressions-profondeurs qui augmentent vers le "bas" de la feuille !

Ce diagramme est superposé avec le géotherme qui présente l’augmentation de température réel au niveau des Alpes, lorsque l’on s’enfonce sous terre, celui-la aussi est à l’envers !

Il s’agit pour le jeune de repérer sur un schéma explicatif qui reprends le diagramme, l’intersection quartz, coésite et géotherme : profondeur 150 km et température 800°C. On a donc bien une preuve supplémentaire d’une épaisseur de la croûte supérieure à 30 km.

L’isostasie permet d’expliquer l’équilibre statique des terrains en présence, mais il ne faut pas négliger les contraintes de compressions qui ont superposé, tel un mille-feuille, tous les terrains de l’ancien domaine océanique (Théthys) qui a disparu lors des phénomènes géodynamiques de subduction océanique, continentale et collision.
J’attends des propositions de schémas pour compléter la correction.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)