Accueil > 1ère S 2018 > Ch1- Tectonique des plaques en aquitaine et ressources géologiques locales à (...)

Ch1- Tectonique des plaques en aquitaine et ressources géologiques locales à Libourne

dimanche 13 mars 2016


 Comment l’Homme utilise-t-il les ressources géologiques ?
 Comment ces ressources se sont-elles mises en place ?
 La tectonique des plaques peut-elle expliquer cette mise en place ?

1-Le calcaire, une ressource géologique aux utilisations multiples

Les affleurements de roches calcaires sont présents dans de nombreuses régions françaises, en particulier dans les grands bassins sédimentaires (Bassin parisien, Bassin aquitain, Bassin rhodanien...). Ces roches constituent une ressource géologique importante très utilisée par I’Homme.
C’est ainsi que les calcaires résistants et faciles à tailler sont utilisés dans la construction (de nombreux monuments ont été construits en calcaire). Associés à l’argile, ils sont à la base de la fabrication des ciments. ils peuvent aussi, après concassage, devenir des granulats utilisés en travaux publics.

Fabrication de ciment à partir de calcaire et d’argile

Document CNRS

2-Les caractéristiques de la ressource

2-1-La roche de la Tour du grand port à Libourne : un calcaire coquillier

La tour du grand port à Libourne (wikipedia)

La roche utilisée est un calcaire contenant de nombreux fragments d’animaux divers : coquilles d’huître, coraux, osselets d’étoiles de mer, d’où son nom, calcaire à astéries. il s’agit de calcaires coquilliers datés de 30 Ma.

2-2-Les conditions de formation du calcaire coquillier

On admet que les espèces fossiles trouvées dans la "pierre de St Émilion" vivaient dans des milieux comparables à ceux occupés actuellement par des espèces apparemment proches (principe de l’actualisme). Le calcaire coquillier de Saint Émilion s’est donc formé dans une mer peu profonde, au voisinage plus ou moins immédiat d’un rivage.
Il s’agit de comprendre comment une mer a pu envahir le sud-ouest de la France il y a 30 Ma et dans quelles conditions les calcaires se retrouvent aujourd’hui en surface.

3-La tectonique des plaques permet de comprendre l’existence de la ressource géologique locale

Géologie de l’Aquitaine (Terre des eaux) - SIGES -BRGM

Jurassique - Crétacé - Éocène - Oligocène

3-1-Un rift entre la plaque européenne et la plaque ibérique

Géologie structurale de l’Aquitaine (d’après Prud’Homme et Gottis 1966)

Schéma des structures géologiques profondes de la Gironde (d’après Prud’Homme et Gottis, 1966 et Gely et Sztrakos, 2000, modifié SIGES - BRGM)

A : Faille de l’estuaire, B : Faille de Bordeaux, C : Faille de la Leyre, D : Flexure celtaquitaine ; 1 : Anticlinal de Jonzac, 2 : Anticlinal de Couquèques, 3 : Synclinal Hourtin-Pauillac, 4 : Anticlinal Listrac-Blaye, 5 : Anticlinal de Carcans, 6 : Synclinal de Bordeaux, 7 : Anticlinal de Villagrains-Landiras

L’image que l’on peut se faire de l’histoire de l’Aquitaine est celle d’un rift ou fossé d’effondrement résultant de l’étirement du socle hercynien ancien et profond, scindé en deux plaques tectoniques (européenne au nord et ibérique, au sud) qui s’écartent (SIGES - BRGM).

3-2-La rotation de l’Ibérie et la surrection des Pyrénées

Les Pyrénées prennent naissance il y a environ 40 millions d’années, à la place d’une mer peu profonde, par la collision de la plaque ibérique avec la plaque eurasienne.

Entre 180 et 30 millions d’années, la rotation de la plaque ibérique a ouvert le Golfe de Gascogne et formé les Pyrénées par la fermeture d’une fosse marine profonde qui reliait l’Atlantique à la Méditerranée.

Au sud de l’Aquitaine, il y a 92 millions d’années, l’Atlantique est relié à la Méditerranée

Document Cap Sciences

Le rapprochement violent de la plaque ibérique et de la plaque Européenne par un mouvement de translation-rotation vers le sud-est a provoqué un bourrelet montagneux long de 250km entre le golfe de Gascogne à l’ouest et la Mer Méditerranée à l’Est : les Pyrénées.
Cf animation Cap Sciences

Rotation de l’Ibérie et formation des Pyrénées

Mouvements de rotation de l’Ibérie, d’après Olivet et al, 1996

3-2-Une transgression marine il y a 30 Ma

Il y a environ 30 Ma intervient une élévation générale du niveau des mers. Ce phénomène a entraîné une transgression marine dans le sud-ouest de la France. C’est dans cette mer peu profonde que se sont formés les calcaires coquilliers.

Aquitania : Terre des eaux, il y a 30 millions d’années

3-3-Une régression marine il y a 3 Ma

La fin du tertiaire est marquée par une régression marine. La mer se retire du sud-ouest de la France.

Aquitaine, la mer se retire il y a 3 millions d’années

Histoire du bassin aquitain

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)