Géofan svt
Amoureux de la Terre et de la Vie

TS Spé Ch3 Des métabolismes au mouvement - Importance de l’ATP

Comment l’ATP "intermédiaire métabolique" intervient-il dans la vie cellulaire ?
 
I- L’ATP, intermédiaire dans les activités cellulaires
 
Doc p 216 mouvements de cyclose- contraction du muscle
 
1- L’ATP et la synthèse des molécules du vivant
 
L’ATP est un intermédiaire métabolique nécessaire aux activités cellulaires.
 
Doc B p217 Qu’est-ce que le glycogène ?
Comment s’effectue sa synthèse ?
 
 ATP
n C6H12O6  ----> (C6H12O6 )n
 enzyme
 
Le glycogène est une macromolécule de stockage glucidique.
Les réactions chimiques de synthèse de ce polymère de glucose consomment de l’ATP.
Ces réactions sont catalysées par des enzymes.
 
2- L’ATP et les mouvements cellulaires
 
Rappels seconde et doc A1 p223
Quelles sont les substances nécessaires au fonctionnement des muscles ? 
 
Le glucose et le dioxygène sont nécessaires à la contraction prolongée des fibres musculaires .
L’ ATP est également indispensable.
 
Les mécanismes cellulaires de consommation du glucose et du dioxygène assurent le renouvellement de l’ATP utilisé lors de la contraction.
 
Comment est constituée la molécule d’ATP ?
 
II- La molécule d’ATP
 
1- Structure de l’ATP
 
Doc B4 p223 et logiciel Jmol ou rastop
 
L’ATP adénosine tri phosphate est un nucléotide : l’adénosine associée à 3 groupements phosphate.
Les liaisons phosphates sont riches en énergie.
 
A-P-P-P
 
Comment l’ATP est-il consommé et régénéré ?
 
2-Consommation et régénération
 
Doc B5 p223
équations d’hydrolyse et de phosphorylation
 
A-P-P-P + H2O  A-P-P +Pi
 
A= Adénosine-ribose ou adénosine
P= H2PO3-
 
Au sein des cellules, l’ATP est détruit dans des réactions d’hydrolyse. Il est régénéré par des réactions de phosphorylation à partir d’ADP.
 
Comment s’effectue la contraction musculaire à l’échelle cellulaire ?
Comment l’ATP intervient-il dans le mouvement ?
 
III- L’ATP et la contraction musculaire
 
1- L’ATP et le mouvement
 
Docs p 218-219
Comment est constitué le muscle ?
Quelles sont les particularités de la "cellule" musculaire ?

Voir la vidéo sur la contraction de la cellule musculaire

 
Schéma du muscle > fibre musculaire ou cellule à plusieurs noyaux > myofibrille > myofilaments d’actine (fins) et de myosine(épais)
 
Le muscle est un organe formé de fibres ou cellules musculaires.
Les fibres ou cellules musculaires sont constituées de myofibrilles.
Les myofibrilles sont des structures cylindriques contractiles.
Les sarcomères, unités fonctionnelles des myofibrilles, comprennent deux sortes de myofilaments :
-Les myofilaments fins d’actine (protéine)
-Les myofilaments épais de myosine (protéine)
 
La contraction du muscle résulte du coulissage des myofilaments.
Ce coulissage raccourcit les sarcomères et par là même la fibre musculaire.
 
Quels sont les mécanismes moléculaires et comment intervient l’ATP ?
 
2-Les mécanismes moléculaires à l’origine du mouvement
 
Doc A1 p 222 Mise en évidence de l’action de l’ATP
 
Sans ATP, il n’y a pas de contraction du muscle.
 

Voir vidéo du coulissage des myofilaments

 
 
1- Chargement de la tête de myosine suite à l’hydrolyse de l’ATP.
2- Accrochage de la tête de myosine sur l’actine.
3- Coup de force de la tête de myosine et déplacement des myofilaments suite à la libération d’ADP.
4-Décrochage des myofilaments suite à la fixation d’ATP.
 
Nota Bene – Le mouvement de cyclose des chloroplastes de cellules végétales nécessite aussi l’intervention de l’ATP sur le complexe actine-myosine.
 
Bilan- L’ATP, intermédiaire métabolique indispensable à la vie cellulaire est constamment régénéré (il n’est pas stocké).
SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Auteur. Contact : ♡ 2011 par Geofan. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL