Géofan svt
Amoureux de la Terre et de la Vie

Ch6 - Les forces à l’origine de l’évolution de la biodiversité

, par geofan

Quelles sont les forces à l’origine de la diversité des individus, des populations et des espèces ?

1 - La sélection naturelle et l’entraide
• Dans une population les individus sont génétiquement différents et présentent des phénotypes différents. Les individus qui, dans un milieu donné, produisent plus de descendants au cours de leur vie contribuent plus à la transmission des allèles à la génération suivante.
• La sélection naturelle favorise les phénotypes les plus performants (survie plus importante ou reproduction plus efficace) dans un milieu donné et indirectement les allèles responsables de ces phénotypes. Elle résulte de la pression du milieu de vie et des interactions entre les organismes (d’après Charles Darwin).
• La majorité des populations vivent en société et elles trouvent dans l’entraide le meilleur moyen d’assurer leur survie dans des conditions naturelles défavorables. Les populations au sein desquelles la lutte individuelle est réduite et où la pratique de l’aide mutuelle est développée sont favorisées. La protection mutuelle, les apprentissages, le développement de l’intelligence et l’évolution des habitudes sociales, assurent leur maintien, leur extension et leur évolution. Les populations asociales, au contraire, sont condamnées à s’éteindre (d’après Pierre Kropotkine).

2 - La dérive génétique
• Par hasard, certains allèles sont plus transmis à la génération suivante que d’autres : ainsi, la dérive génétique est la modification aléatoire de la fréquence des allèles (ou fréquence allélique) dans une population au cours des générations.
• La dérive génétique affecte toutes les populations, mais elle est plus rapide dans les petites populations.

3 - La spéciation
• Les populations se séparent en sous-populations au cours du temps à cause de facteurs environnementaux (séparations géographiques) ou génétiques (mutations par exemple).
• Chacune des sous-populations est soumise à la dérive, à l’entraide et à la sélection naturelle. Ces sous-populations vont évoluer indépendamment en cas d’isolement reproducteur, ce qui est à l’origine de la formation de nouvelles espèces : c’est la spéciation.

Mots clés
Dérive génétique : modification aléatoire des fréquences des allèles au cours des générations.
Entraide : avantage évolutif des populations qui pratiquent l’aide mutuelle entre individus.
Fréquence allélique : fréquence à laquelle on trouve un allèle dans une population.
Population : ensemble d’individus d’une même espèce se perpétuant dans un territoire donné.
Phénotype : ensemble des caractéristiques observables d’un individu.
Sélection naturelle : avantage reproducteur des individus ayant un phénotype plus performant dans un milieu donné.
Spéciation : formation d’une nouvelle espèce.

Source : lelivrescolaire.fr

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Auteur. Contact : ♡ 2011 par Geofan. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL