Géofan svt
Amoureux de la Terre et de la Vie

Ch2- Pratiques alimentaires et perspectives globales

  • Comment nourrir l’humanité ?
  • Quelle agriculture dans une perspective de développement durable ?

1-Un défi mondial à relever

L’accroissement de la population mondiale et les modifications des habitudes alimentaires provoquent une hausse de la demande en produits alimentaires, particulièrement en produits animaux.
Pour répondre aux attentes de la population humaine. il faudra augmenter les surfaces cultivées et la productivité des cultures ce qui accentuera la pression sur les écosystèmes naturels.
L’intensification des pratiques agricoles repose sur l’utilisation d’énergies fossiles et autres
ressources non renouvelables. Cela accentue la concurrence entre la production vivrière et d’autres activités utilisant ces mêmes ressources.

2-Les conséquences de nos choix alimentaires

La demande en produits animaux augmente considérablement la pression exercée sur les sols, l’eau. le pétrole : en effet, la production d’1 kilogramme de viande nécessite la consommation de 10 kilogrammes de végétaux.

Selon l’origine géographique, le mode de production et de conservation de nos aliments, leur contribution au réchauffement climatique, ou bilan carbone, est plus ou moins élevé.
Le bilan carbone des produits animaux est très défavorable par rapport à celui des produits
végétaux. De plus, les élevages industriels participent à la dégradation des écosystèmes
continentaux et océaniques.

Nos habitudes alimentaires individuelles, conjuguées à celles de milliards d’autres personnes, peuvent aggraver ou atténuer la dégradation de l’environnement planétaire.

"McDo planque son magot dans les paradis fiscaux"
"McDo planque son magot dans les paradis fiscaux"


Restauration rapide et éthique

3-Quelles solutions ?

L’amélioration génétique des plantes cultivées pourrait permettre de réduire l’utilisation
de pesticides. de valoriser de nouvelles terres et ressources en eau ou encore d’améliorer
certaines qualités des aliments.
L’agriculture de précision, fondée sur l’utilisation de hautes technologies, pourrait permettre
de maximiser les rendements, tout en diminuant les gaspillages et pollutions.
L’agroforesterie, fondée sur des pratiques traditionnelles modernisées pourrait permettre
de lutter contre l’érosion des sols et le changement climatique, de protéger les forêts et la
biodiversité naturelle.

L’agriculture paysanne pourrait renforcer les liens de solidarité entre villes et campagnes,
produire des aliments plus sains et participer à la protection de l’environnement.


Mots clés

Agroforesterie
Pratiques locales et implications globales.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Auteur. Contact : ♡ 2011 par Geofan. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL