Géofan svt
Amoureux de la Terre et de la Vie

Ch1- Reproduction conforme et réplication de l’ADN

Comment l’ADN est-il répliqué quand les cellules se divisent ?

1-Chromosomes et ADN

Dans le noyau de chaque cellule : des chromosomes constitués d'ADN (d'après Wikipédia)
Dans le noyau de chaque cellule : des chromosomes constitués d’ADN (d’après Wikipédia)

Les chromosomes sont des éléments permanents des cellules. En interphase, les chromosomes sont dans un état décondensé. Au début de la mitose, la molécule d’ADN s’enroule de façon très compacte autour de protéines. l’ensemble prenant l’aspect caractéristique d’un chromosome. Au début de la mitose. chaque chromosome est double : il possède deux chromatides réunies au niveau du centromère. Chaque chromatide contient une molécule d’ADN dans un état très condensé.
Animation : du chromosome à l’ADN (Claude Perrin)

2-La réplication de l’ADN au cours de l’interphase

Au cours de la phase S de l’interphase, la quantité d’ADN double : chaque molécule d’ADN est répliquée en deux molécules-filles, selon un mécanisme semi-conservatif. En effet. chacun des deux brins de l’ADN sert de matrice : l’ADN-polymérase forme deux nouveaux brins en incorporant des nucléotides par complémentarité avec les deux brins d’origine. En absence d’erreur, les deux molécules d’ADN sont identiques, elles possèdent la même séquence de nucléotides.

Réplication de l'ADN
Réplication de l’ADN

3-La répartition des chromosomes au cours de la mitose

Au début de la division cellulaire, chaque chromosome est constitué de deux chromatides, c’est-à-dire de deux molécules d’ADN identiques. Les étapes successives de la mitose assurent une répartition parfaitement équitable du matériel génétique. chaque cellule-fille héritant d’une chromatide de chaque chromosome. À l’issue de la mitose, chaque cellule-fille possède donc une copie intégrale de l’information génétique. La mitose est une reproduction conforme qui conserve le caryotype.

La répartition des chromosomes au cours de la mitose

Mitose (animation John kyrk)

4-Le cycle cellulaire : un processus sous contrôle

On appelle cycle cellulaire l’ensemble de l’interphase (phases G1, S et G2 qui séparent deux divisions successives) et de la mitose. Les cycles cellulaires se succèdent selon une chronologie parfaitement régulée. En effet, différents signaux déterminent le passage d’une étape à la suivante. Le processus de cancérisation résulte de défaillances de ces contrôles et d’une multiplication anarchique des cellules.
Animation : le cycle cellulaire (Claude Perrin)

Résumé
Les chromosomes sont des structures constantes des cellules eucaryotes qui sont dans des états de condensation variables au cours du cycle cellulaire. En général la division cellulaire est une reproduction conforme qui conserve toutes les caractéristiques du caryotype (nombre et morphologie des chromosomes). Chaque chromatide contient une molécule d’ADN. Au cours de la phase S, l’ADN subit la réplication semi-conservative. En absence d’erreur, ce phénomène préserve, par copie conforme, la séquence des nucléotides. Ainsi, les deux cellules filles provenant par mitose d’une cellule mère possèdent la même information génétique.

Testez-vous : le vocabulaire de la génétique (Claude Perrin)

Mots-clés

Cycle cellulaire
mitose
Chromosome
Réplication de l’ADN

Wikiversité :Notions de base en génétique : Mitose

Réplication semi-conservative de l’ADN (Les bons profs)

La mitose (Les bons profs)

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Auteur. Contact : ♡ 2011 par Geofan. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL