Géofan svt
Amoureux de la Terre et de la Vie

Bac S SVT 2013 sujets et éléments de correction

C’est la dernière épreuve écrite du bac... Ouf ! C’est fini .

Mais, prenez le temps de lire ces éléments de correction à chaud en sortie d’épreuve de bac après un examen très rapide des sujets (non exhaustif) et n’oubliez pas la fête de la musique pour vous détendre.

Les sujets sont en pièce jointe.

Partie I (8 points)
Le magmatisme en zone de subduction

Décrire comment dans un contexte de subduction se met en place l’activité magmatique
et préciser comment celle-ci intervient dans la production de nouveaux matériaux
continentaux.

Mots clés

La subduction correspond à la convergence d’une plaque lithosphérique océanique et d’une plaque lithosphérique continentale.
La plaque océanique passe sous la plaque continentale.

L’activité magmatique correspond à la fusion de roches solides.
Elle comprend le plutonisme : refroidissement des roches en profondeur.
Le volcanisme : refroidissement des roches en surface.


Plan

I- Caractéristiques d’une zone de subduction

Plaques convergentes
fosses
Marge active avec séismes et volcans

II- Mise en place de l’activité magmatique

  • Fusion des péridotites hydratées
  • L’eau nécessaire à la fusion provient de la déshydratation de la plaque océanique plongeante et hydratée.
    Cela intervient lors du métamorphisme de subduction.
    Faciès Schistes bleus -> Faciès Schistes verts (- H2O) -> Faciès Éclogite (- H2O)

III - Production de nouveaux matériaux

Plutons de granitoïdes en profondeur
Roches volcaniques andésitiques en surface

Schéma bilan : coupe d’une zone de subduction avec métamorphisme - plan de subduction - transfert d’H2O vers péridotites - magmatisme avec plutonisme et volcanisme mis en évidence.

Partie II - exercice 1 (3 points)
Brassages chromosomiques chez la drosophile

1-d Le caryotype de la drosophile comprend 4 paires de chromosomes
2-b L’allèle responsable de la couleur claire est dominant par rapport à l’allèle responsable du corps noir
3-c Ces croisements illustrent le brassage inter-chromosomique
4-c Les gènes impliqués dans ce brassage sont indépendants
5-b Les résultats du premier croisement (F1) permettent de déterminer quels sont les allèles dominants

Partie II exercice 2 – enseignement obligatoire (5 points)
Mode d’action du Botox®

Expliquer comment les toxines botuliques agissent et comment ces molécules toxiques
peuvent également être utilisées à des fins médicales.

Doc 1 Le botulisme due à une toxine qui provoque la paralysie des muscles . Elle inhibe leur contraction et peut engendrer la paralysie des muscles respiratoires.

Doc 2 Les toxines botuliques agissent au niveau des synapses neuro-musculaires

Au niveau de ces synapses un neurotransmetteur l’acétylcholine relie les terminaison nerveuses au muscle et provoque leur contraction.

Doc 3 Les toxines botuliques freinent l’exocytose des vésicules de neurotransmetteur. Elles altèrent les protéines qui permetttent la fixation des vésicules contenant l’acétylcholine. Elles empêchent ainsi la contraction, et provoquent la paralysie, et la mort quand cela atteint les muscles respiratoires.

Doc 4 Utilisation à des fins médicales
Utilisation en chirurgie esthétique : relâchement des muscles faciaux -> suppression des rides
Contrôle des contractions involontaires de la vessie -> guérison de l’incontinence

Partie II exercice 2 - enseignement de spécialité (5 points)
La limace « solaire »

A partir de l’exploitation des documents et de la mise en relation avec les connaissances, expliquer le fait que cet animal ne prenne qu’un seul repas en quelques mois.

Il s’agit de la symbiose d’une limace avec une algue.

L’algue par photosynthèse fournit les glucides et les molécules organiques au mollusque qui n’a plus besoin de se nourrir.
Doc 1 - Mise en évidence de chloroplaste, organite de la photosynthèse et de mitochondrie organite de la respiration dans une cellule intestinale du mollusque.
Doc 2 - le dégagement d’O2 par le mollusque à la lumière met en évidence une activité photosynthétique.
Doc 3 - Mise en place de la symbiose algue-mollusque au cours du cycle du mollusque, lors de ses premiers repas.
Doc 4 - Bilan photosynthèse respiration toujours positif
La photosynthèse des algues symbiotiques permet un apport suffisant pour alimenter en matière organique le mollusque. Cette matière est utilisée lors du métabolisme respiratoire pour fournir l’énergie vitale à l’animal.
(en construction)

titre documents joints

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Auteur. Contact : ♡ 2011 par Geofan. Copier une œuvre est un acte d’amour. L’amour n’est pas assujetti à la loi. Merci de copier et partager.
Cisticole : Habillage visuel © GsiLL sous Licence GPL